blackberry

Quand j’ai commencé à m’intéresser à comment gagner de l’argent ou plus d’argent, et au thème de la richesse ou de l’indépendance financière, j’ai commencé à m’intéresser aux personnes qui sont devenues riches en commençant de zéro. J’ai commencé à lire des biographies comme celles de Steve Jobs ou Warren Buffett. Ainsi je plonge un peu dans leur vie, j’apprends et je comprends comment ont fait ces personnes, comment elles ont débuté, quel genre de vie elles avaient/ont, leur mentalité et leur état d’esprit… etc.

J’observe également le parcours d’entrepreneurs francophones qui ont réussi à vivre la vie qu’ils voulaient grâce à leur blog ou leur web-entreprise.

Et puis, j’ai découvert de nombreux sites Internet et blogs traitant du sujet de l’argent; notamment des blogs de mamans comme moi, mais vivant aux Etats-Unis où le phénomène des stay-at-home mothers et des mompreneurs est plus largement répandu qu’il ne l’est en France. Ces mamans, en particulier celles au foyer, sont des championnes de l’organisation et de l’économie, étant donné qu’elles font marcher leurs familles, souvent nombreuses, avec un seul salaire.

Tous sont une véritable source d’inspiration.

D’après ces lectures et recherches, et quelques règles de bon sens tirées de ma propre expérience, je vous livre une liste de 6 actions que j’ai retenues et qui me paraissent essentielles pour commencer à devenir riche et se rapprocher de la vie de ses rêves. Vous allez voir qu’elles paraissent simples et évidentes, et pourtant pas faciles à appliquer…

 croissance

 

  • Préciser sa propre vision de la richesse

Etre riche? Qu’est-ce que cela signifie? C’est une notion subjective et chacun aura probablement sa propre définition. Certains diront qu’ils sont riches car ils se contentent de ce qu’ils ont. D’autres diront qu’ils sont riches car ils ont une famille aimante, des amis sincères et fidèles. D’autres encore, comme moi, diront qu’ils sont riches car ils ont du temps… Mais au-delà de ces définitions philosophiques, la richesse est tout de même intimement liée à la quantité d’argent que l’on a. Car si posséder beaucoup d’argent n’est pas une fin en soi, la liberté offerte par l’argent est convoitée et constitue un réel objectif à atteindre pour beaucoup de personnes.

« La plus haute finalité de la richesse n’est pas de faire de l’argent, mais de faire que l’argent améliore la vie » . Henry Ford.

Je dirais donc que la richesse c’est cela : vivre selon ses désirs profonds. Et l’argent constitue un puissant moyen pour y parvenir.

Commencez donc par définir quel type de richesse vous souhaitez, ou plus précisément la vie dont vous rêvez. C’est une étape indispensable. Mais peu de gens se penchent réellement sur cette question : « Qu’est-ce que je veux réellement dans la vie? » ou « Quelle vie je veux vivre? » . Pourquoi? par peur de faire face à un sentiment d’échec? peur de découvrir ce qu’on veut et de réaliser qu’on en est bien loin? peur de sortir de sa zone de confort? Et puis quand on est happé par le quotidien et par une réalité pas toujours facile, qui a envie de se soucier d’espérances aussi vaines que des rêves? Définir sa vie de rêve? Mais de qui se moque-t-on?
C’est pourquoi finalement peu de gens vivent la vie de leur rêve; ils n’ont pas sérieusement pris la peine de définir leur rêve. C’est logique; quand on ne sait pas où l’on veut aller, il y a de grandes chances qu’on n’aille nulle part.

Et pourtant, une fois que vous aurez fait ce travail d’introspection et établi des objectifs pour votre vie, en adéquation avec vos profondes aspirations, vous aurez effectué un grand pas que beaucoup d’autres n’ont pas fait. C’est LE premier pas qui vous mène vers vos objectifs. Et plus ces derniers seront précis et affinés, plus il sera facile de les atteindre. Mais même si les objectifs ne sont pas clairs et nets dès le départ, ils pourront se préciser en chemin.

Pour ma part, je me sentirai pleinement riche quand :

  • ma famille vivra près de la nature
  • on pourra faire un grand voyage au moins une fois par an
  • on aura beaucoup de temps pour être ensemble, c’est-à-dire qu’aucun de nous, ni mon mari ni moi-même, ne sera plus obligé de travailler à temps plein à l’extérieur
  • chacun de nous pourra consacrer une partie de son temps à un travail qu’il aime et qui l’épanouit
  • chacun de nous aura également du temps pour se ressourcer seul sans les autres (chose qui manque cruellement quand on est maman au foyer d’enfants non scolarisés ^^).

famille nature mer coucher du soleil

Voilà, vous savez tout sur le rêve que je vise 🙂 Ce rêve a un coût, d’où le besoin d’argent.

 

  • Cultiver sa confiance en soi

Pour réussir, il faut apprendre à se faire confiance et à croire en ses capacités. Il est bon de savoir qu’entre toutes les personnes qui ont poursuivi ou poursuivent un rêve, c’est l’état d’esprit qui fait la différence.

Connaissez-vous l’effet Pygmalion ou le concept des prophéties autoréalisatrices? Selon ces concepts, être convaincu du succès d’un projet entraîne le succès de celui-ci. Dans le domaine de l’éducation ou de la pédagogie, l’effet Pygmalion désigne l’influence qu’ont les croyances d’une autorité (parent ou enseignant) sur les compétences d’un enfant. Si la figure d’autorité croit et s’attend à ce qu’un élève soit bon, alors les chances sont grandes pour que celui-ci le soit ou le devienne. A l’inverse, si le potentiel d’un enfant est jugé limité, ses probabilités de succès s’amenuisent. L’effet Pygmalion s’applique à différents domaines, mais pas uniquement à la pédagogie. C’est un effet puissant, qui est en réalité basé sur des comportements, le plus souvent inconscients. En effet, lorsque nous avons une croyance ancrée en nous, nous adoptons inconsciemment des comportements tendant à confirmer cette croyance.
Un exemple : si je suis convaincue que mon enfant est incapable de verser de l’eau dans son verre, je le devancerai à chaque fois qu’il essaiera, et je ferai à sa place. Par mon attitude, je lui suggère donc qu’il est incapable. Le jour où il aura enfin l’occasion d’essayer, il est fort probable qu’il échoue, puisque de toute manière il n’aura jamais pu apprendre. Je me dirai alors probablement : « C’est bien ce que je pensais, il en est incapable! ». Je peux continuer à avoir le même comportement et à faire à sa place, lui ôtant toute chance d’apprendre et de devenir capable… Et la boucle est bouclée. Et tout cela se fait le plus souvent de façon automatique et inconsciente.

L’effet Pygmalion pouvant s’appliquer à soi-même, cassez donc et chassez consciemment toute pensée négative et exercez-vous à cultiver un état d’esprit positif, pour attirer le succès.

D’ailleurs, Montaigne à ce propos écrivait lui aussi :

« Qui craint de souffrir souffre déjà de ce qu’il craint » 

Quant à Steve Jobs, il croyait que la volonté pouvait déformer la réalité. Il exerçait un champ de distorsion de la réalité sur son entourage. Ce champ de distorsion de la réalité est semblable à un champ magnétique mais qui a un effet sur les esprits. Steve Jobs pouvait alors modifier la réalité selon sa volonté, et influencer son entourage de manière irrésistible afin qu’il adopte son point de vue (celui de Jobs donc) et réalise des prouesses censées irréalisables.
Malgré le côté obscur et le caractère manipulateur du co-fondateur d’Apple, je trouve cette histoire de champ de distorsion de la réalité intéressante. Cela démontre encore une fois la puissance qu’ont nos pensées sur notre volonté, et du coup sur nos résultats.

 

  • Oser se lancer

Même si peu de gens savent ce qu’ils veulent réellement, beaucoup se sentent vaguement insatisfaits de leur vie et râlent contre leur travail, leurs horaires, leurs collègues (qui sont toujours très cons^^), leurs frustrations de ne pas être assez reconnus ou assez rémunérés. Et pourtant, ils ne font rien et se contentent de pester. Peu de gens agissent vraiment et prennent les choses en main pour améliorer leur situation.

Lancez-vous donc, agissez et avancez à votre rythme. Je sais que c’est facile à dire car nous sommes tous paralysés, par la peur ou le perfectionnisme, moi en premier. Mais dites-vous bien que si vous ne faites rien, il ne vous arrivera rien. 100% de ceux qui n’essaient pas échouent. Inspirez-vous d’autres personnes qui se sont lancées avant vous et qui ont réussi, pour apprendre de leur parcours. N’attendez pas d’être parfait mais avancez et apprenez de vos erreurs. Lisez, formez-vous de manière continue. Et venez partager sur le blog vos découvertes, ce que vous apprenez et mettez en place pour avancer 😉

C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai créé ce blog : pour m’obliger à agir et à m’engager, tout en sachant que le chemin ne sera pas facile. Au courage de se lancer, encore faut-il ajouter la force de persévérer : avancer, apprendre, échouer, recommencer, mieux échouer, apprendre, encore et toujours…

 

  • Faire le point sur sa situation financière

Comme on l’a vu plus haut, l’argent est un puissant levier pour avoir la liberté de vivre comme on veut. Faire le point sur votre situation financière actuelle, c’est la prendre en main, c’est prendre le pouvoir sur votre argent.

Cela vous permet en premier lieu de voir ce que vous avez. Pour ce faire, traquez tous les mouvements de votre compte. Sans ça, il est difficile de voir où va votre argent et d’apprendre à mieux le gérer. En ayant sous vos yeux la nature et la somme de vos dépenses, vous pourrez déterminer comment optimiser la gestion de votre argent. Vous pourrez alors établir un budget qui vous aidera à avoir le contrôle sur vos finances et à éviter les dépenses inutiles. En effet, si vous gagnez 10000€/mois, mais que vous ne savez pas où va votre argent, et que vous dépensez 10000€/mois, vous ne serez jamais riche…

Ensuite, ce point vous aide également à quantifier ce qui vous manque et à déterminer l’argent qu’il vous reste à gagner pour atteindre votre objectif.

 

  • Optimiser ses économies

Pour gagner l’argent qui financera vos rêves, commencez par réduire les dépenses et économisez plus. Il existe plusieurs astuces qui permettent de faire des économies pour chaque type de dépense.

Il s’agit aussi d’adopter un certain état d’esprit, de s’approprier un mode de vie frugal, caractéristique à de nombreux millionnaires en particulier américains.

Et puis, faites travailler vos économies, en les investissant, pour ceux qui savent s’y prendre. En ce qui me concerne, je n’ai certainement pas les talents d’investisseur de Warren Buffett. A vrai dire, je n’ai à ce jour aucune culture financière, mais je vais tenter d’y remédier. ^^

Tout au long de la vie de ce blog, je ferai des articles plus détaillés et dédiés à cette question.

 

  • Avoir des sources supplémentaires de revenus / Diversifier ses sources de revenus

Diversifier ses sources de revenus, et ne pas se contenter de son seul salaire relève pour moi du bon sens et s’inscrit dans la logique de la liberté financière. En effet, la perte d’un revenu aurait alors moins d’impact, et le sentiment de liberté serait plus prégnant, car on serait moins dépendant d’une seule source.

Les possibilités sont nombreuses, notamment grâce à Internet, pour gagner des revenus complémentaires, ou plus.

Je partagerai aussi des articles et des synthèses des différentes méthodes que je découvre et que je teste sur ce point.

 

Mais maintenant, je vous laisse la parole.

Voilà. De votre côté, qu’est-ce que vous aimeriez changer dans votre vie? Que comptez-vous faire pour y arriver? Exprimez-vous dans les commentaires 🙂

6 actions essentielles pour commencer à devenir riche

25 pesnées sur “6 actions essentielles pour commencer à devenir riche

  • 21 juin 2016 à 13 h 11 min
    Permalien

    Bravo pour ce premier article Ony, félicitations! Je crois que c’est ton premier commentaire alors je te souhaite longue vie à ce blog!

    Répondre
  • 23 juin 2016 à 12 h 24 min
    Permalien

    Merci Nicolas pour ton gentil commentaire, qui est effectivement le premier oui! 🙂

    Répondre
  • 13 juillet 2016 à 10 h 37 min
    Permalien

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet inspirant article . Je vais de ce pas faire le point sur ma situation financière du coup 🙂

    Répondre
  • 13 juillet 2016 à 11 h 23 min
    Permalien

    Je t’en prie 🙂 Merci à toi pour ton commentaire.

    Répondre
  • 22 juillet 2016 à 11 h 13 min
    Permalien

    Coucou Ony!

    Merci pour ces conseils. Moi, j’ai toujours rêvé d’avoir mon propre business, qu’un jour j’arrêterai de travailler pour les autres. Finalement, j’avais pris la décision de quitter mon travail, même si la raison était de réaliser mon plus grand désir d’avoir un enfant.
    Depuis que j’ai arrêté de travailler, j’ai toujours pensée à ce que je ferai de mon temps, car je n’aime pas rester sans rien faire. J’avais et j’ai des idées en tête, mais je n’arrive pas à les réaliser, car j’ai peur d’échouer. Aussi, j’ai le souci de trouver un financement pour démarrer mon projet, car tout projet nécessite de l’argent. Comme tu le sais, c’est pas facile à Madagascar.

    La rencontre avec Mme Alexandrine, fondatrice de Tahiana Création (http://www.tahiana-creation.mg), et son histoire m’a beaucoup touché et m’a donné plus l’envie de réaliser mon rêve.
    Je te remercie encore Ony pour cet article, car ça m’a beaucoup inspiré.

    Je te souhaite beaucoup de succès, afin que tu puisses réaliser tes rêves.

    Répondre
    • 22 juillet 2016 à 18 h 27 min
      Permalien

      Coucou Seheno,

      Merci pour ton gentil commentaire. Et je te souhaite de tout cœur de réaliser ton rêve de maternité aussi.

      Pour le business, j’ai juste envie de te dire : « Fonce »! Fais les choses, même si ce n’est pas parfait. Commence, et avance pas à pas, à ton rythme. Parce que c’est en faisant qu’on apprend, c’est comme ça qu’on s’améliore. C’est sûr que la peur d’échouer est là, mais l’échec est admis; on a le droit de faire des erreurs, parce qu’on essaie. Et ces erreurs sont même parfois souhaitables pour qu’on puisse apprendre. Quand on rencontre des problèmes, il faut se dire : « Chouette, un défi! tu vas voir comment je vais m’en sortir!! » 😉 Et continuer, persévérer.

      Et je t’assure qu’il y a beaucoup de joie quand on se lance, même quand on a des problèmes, même quand ce n’est pas parfait! 🙂

      Répondre
  • 22 juillet 2016 à 14 h 38 min
    Permalien

    Tu as tout dit bravo !
    Voilà, la richesse ça n’est pas QUE l’argent, il faut savoir ce qu’on veut en faire et s’en donner les moyens….
    J’ai commencé par mieux gérer mon budget, et l’envie de partager mes astuces m’a fait ouvrir un premier blog. Et comme je savais ce que je voulais (être une mompreneur, ne plus être salariée, pour pouvoir profiter de mes enfants, et aider les autres à choisir leur vie) j’ai pu réaliser une partie de mes projets. Ce que tu appelles l’effet Pygmalion rejoint beaucoup ce qu’on appelle la Loi d’Attraction, et c’est tellement vrai !
    Un article que je m’empresses de partager, merci à toi !

    Répondre
    • 22 juillet 2016 à 18 h 37 min
      Permalien

      Merci pour ton commentaire et le partage Marina!

      Oui c’est exactement ça, ce n’est pas QUE l’argent. L’argent est un moyen, quand on sait ce qu’on veut en faire, et quand on sait l’utiliser (entre de bonnes mains, l’argent peut faire beaucoup de belles choses)

      Bravo à toi d’avoir réalisé une partie de tes projets! Ton parcours est inspirant, et je me suis d’ailleurs inscrite sur ton blog ; j’ai beaucoup à apprendre niveau gestion de budget, organisation… 🙂

      Répondre
  • 22 juillet 2016 à 21 h 47 min
    Permalien

    J’aspire également à être « mompreneur » mais le problème est que malgrè des mois à y réfléchir, je ne vois pas dans quoi me lancer n’ayant pas les fonds pour investir….Merci en tout cas ça donne envie de se lancer !

    Répondre
    • 23 juillet 2016 à 1 h 37 min
      Permalien

      Peut-être peux-tu commencer par une ou des idées qui peuvent se lancer à partir de rien, ou avec peu d’investissement de départ?

      Répondre
  • 23 juillet 2016 à 8 h 43 min
    Permalien

    Tu as tout à fait raison, la « mignonne ». Être riche c’est avoir du temps. Et comme tu le dis, pour avoir du temps, il faut avoir de l’argent car malheureusement, nous vivons dans une société de consommation où vivre d’amour et d’eau fraîche ne suffit plus. Un premier pas peut être, c’est de réduire dans un premier temps les charges, traquer les dépenses inutiles ( ô combien sont nombreuses pour moi ) afin de passer à temps partiel et avoir ainsi plus de temps pour la famille ou pour commencer à entreprendre. Cette année, mon challenge ( et les années à venir également ) c’est de me séparer petit à petit de cette vie matérialiste. Difficile sûrement , mais faisable ( ….avec tes conseils et bons plans en bonus …. 🙂 . Au plaisir de te lire. Bodo

    Répondre
  • 25 juillet 2016 à 9 h 47 min
    Permalien

    Coucou Bodo. Oui je suis bien d’accord avec toi pour le fait de réduire les charges et de supprimer les dépenses inutiles. Tu es bien partie 🙂 Je te souhaite un beau challenge. Je trouve d’ailleurs que c’est encore plus motivant quand on n’est pas seule dans son coin à essayer de relever son défi. On se motive mutuellement 😉

    Répondre
  • 3 août 2016 à 12 h 04 min
    Permalien

    Coucou Ony,

    Juste pour t’encourager pour ce que tu fait, ce blog est vraiment inspirant et ton parcours est vraiment courageux.

    Tu as tout simplement dis tout haut ce que je pensais tout bas toutes ces années. Mais dernièrement, j’ai décidé de saisir mon bonheur à deux mains (plus de temps pour moi, faire ce que j’aime, une vie plus simple et plus riche en même temps…,) et un des principaux clefs est la source de revenus.

    Je vais appliquer à la lettre tes propositions, et ne manquerais pas de passer sur ton blog.

    Longue vie à ton blog 🙂

    Répondre
    • 3 août 2016 à 17 h 48 min
      Permalien

      Bienvenue ici et merci pour ton gentil commentaire encourageant!
      Au plaisir d’échanger alors, et c’est super de saisir son bonheur à deux mains comme tu dis! 😉

      Répondre
  • Ping : Je veux changer de vie, et je me lance un défi | Maman et Argent

  • 15 août 2016 à 8 h 42 min
    Permalien

    Que Dieu te bénisse dans ta démarche , avec toute mon affection 🙂 <3

    Répondre
  • Ping : Qui d'autre veut gagner de l'argent tombé du ciel? | Maman et Argent

  • Ping : Qui d’autre veut atteindre l’indépendance financière ? - ABC Argent

  • Ping : Comment préparez-vous votre avenir? | Maman et Argent

  • 13 décembre 2016 à 17 h 38 min
    Permalien

    Merci pour ces conseils. Ça devrait aider toutes les personnes qui veulent apprendre à gérer leur argent. Concernant votre dernier, je pense que c’est essentiel. Je fais un petit boulot à mi-temps et ça m’aide à payer quelques factures.

    Répondre
  • Ping : Interview d’une entrepreneure inspirante #1 : Morgane Sifantus | Maman et Argent

  • Ping : Allons-nous cheminer ensemble, encore? | Maman et Argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *