L’échec.

Est-ce que l’échec, c’est ne pas réussir ce qu’on a voulu faire ?

Je crois surtout que :

L’échec, c’est ne pas essayer.

L’échec, c’est avoir envie de faire quelque chose, et ne pas le faire.

L’échec, c’est se plaindre, et ne rien changer.

L’échec, c’est toujours remettre au lendemain pour commencer enfin.

L’échec, c’est le regret.

Commence. Aujourd’hui. Un pas. Juste un pas.

Tu es talentueuse.

Tu as de bonnes idées.

Tu as des rêves.

Tu as des projets.

FAIS.

Tu n’as pas besoin de gravir toute la montagne tout de suite, en 2mn30s.

Fais seulement. Un pas.

Tu verras, c’est pas si dur.

Et un autre pas. Encore un. Ainsi de suite.

Tu tomberas peut-être, relève-toi, continue.

Tu fatigueras, sûrement, repose-toi, continue.

FAIS. A ton rythme.

Tout est question de DECISION, d’engagement.

Tu veux arriver en haut de cette montagne ? Décide-le, engage-toi, et fais.

Pas d’autre choix.

Tu veux gagner plus d’argent ? Décide-le, et fais.

Tu veux une maison/une chambre plus accueillante et ordonnée ? Décide-le, et fais.

Tu veux avoir une activité que tu aimes ? Décide-le, et fais.

Tu as le droit de te poser plein de questions, mais que ça ne t’empêche pas de faire. C’est en faisant que tu auras les réponses.

Tu as la peur au ventre. C’est l’inconnu. Car tu ne sais pas ce qui t’attend derrière ce pas. Qu’est-ce qui pourrait t’arriver de pire ?

Si tu ne le fais pas, ce pas, tu ne sauras jamais ce qu’il y a après. Et tu rateras peut-être quelque chose de magnifique.

Si tu as envie de réaliser ce projet, fais.

Si tu n’es pas satisfaite de ta situation actuelle, change-la, et fais.

Ta vie mérite que tu en prennes l’entière responsabilité, que tu la vives à fond, que tu en fasses quelque chose qui te ressemble complètement et qui t’aide à remplir ta mission sur terre : être toi, être heureuse, à ta place, et contribuant positivement à ce monde.

Fais.

Profite de la sécurité de ta situation actuelle pour faire grandir ton projet de vie.

Fais.

N’attends pas demain. Fais. Aujourd’hui.

Et tant pis si ce n’est pas parfait.

Oublie ceux qui critiquent. Ils ne font pas.

Tous ceux qui font savent combien ça demande de l’engagement, de l’abnégation, combien c’est courageux et admirable de faire. Les faiseurs ne critiquent pas. Ils soutiennent. Ils encouragent.

Ceux qui ont réussi à atteindre leurs rêves non plus. Eux non plus ne critiquent pas. Ils savent que c’est possible. Puisqu’ils y sont eux-mêmes arrivés.

Fais partie de ceux qui FONT.

N’attends pas demain.

Chaque jour, rapproche-toi de tes rêves. Sinon, c’est du temps perdu.

Fais. Tu as tout ce qu’il faut.

Quand tu veux fonder une famille, tu te poses peut-être des questions.

Mais ça ne t’empêche pas de faire.

Et pourtant, tu ne sais pas ce qui t’attend derrière le rôle de parent !

Tu fais quand même.

Une fois à l’intérieur de l’aventure, tu t’adaptes, tu apprends, tu ajustes, tu fais ce qui te semble juste pour toi, ton bébé, ta famille.

Fais de même pour tes projets. Fais. Tu t’adapteras en route.

N’aie pas peur de faire des erreurs. Les erreurs, c’est ok. C’est la vie. C’est la preuve que tu fais bouger les choses.

Aie plutôt peur de perdre ton temps à n’avoir rien fait, peur de regretter.

Si faire = demander de l’aide parce que tu ne sais pas quoi/comment faire, c’est ok. Demande. C’est ton premier pas.

Mais demande aux faiseurs, pas aux critiqueurs, ni aux conseilleurs.

Allez, go !!! ^^

Ony, faiseuse et qui se fiche de la perfection maintenant ^^ 😀

Attention, ça ne veut pas dire que je fais du bâclé maintenant. Non. Ça veut dire que je fais de mon mieux, de tout mon cœur et en étant authentique, mais que j’accepte que les erreurs soient présentes parfois. Et j’accepte d’apprendre de mes erreurs. Et je m’améliore, un jour un peu plus.

Car la perfection n’existe pas. Si je devais attendre la perfection avant de faire, je ne ferais jamais.

 

C’est quoi l’échec? Et comment le dépasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *