Faire un budget, ce n’est pas pour les pauvres, ce n’est pas pour les riches.

C’est pour toutes les personnes qui sont décidées à prendre leur vie en main.

Je sais bien que quand on est dans une situation financière pas très brillante, on n’a pas le courage de faire ses comptes. On pense que ça va nous obliger à se serrer la ceinture encore plus, et on n’a pas envie.

Et quand on a assez d’argent pour pouvoir dépenser et se faire plaisir sans que tout son argent disparaisse, on se dit qu’on n’a pas besoin de s’embêter à faire un budget.

Car faire un budget, c’est pas sexy.

Si tu nous dis : « Ce soir, je fais le suivi de mon budget », tu ne fais rêver personne ma pauvre!

En revanche, dis-nous que tu vas booker tes prochaines vacances à l’ile Maurice… Alors là…

« L’île Maurice ??? waouuu quelle chance !!! Mais comment tu fêêêêêê ??? »  Hurlerons-nous toutes, excitées, folles et envieuses.

Et tu nous répondras : « Eh bien, je fais attention à mon argent, j’ai un budget que je respecte, et j’ai des projets que je construis et que je réalise avec mon argent »

Ha, la blague !

Ou pas.

Parce que c’est comme ça en réalité, entre autres choses, qu’on peut décider et réaliser des projets dans sa vie.

C’est comme ça que nous sommes partis deux semaines en vacances au Kenya pour voir les animaux sauvages magnifiques dans leur milieu naturel. Et profiter d’une des plus belles plages du monde à Diani Beach. (Si tu tapes où sont les plus belles plages du monde dans ton moteur de recherche préféré, tu la trouveras).

Aaaaah, j’y retournerais bien là tout de suite…

Enfin… Revenons au budget…

Le budget pas sexy, mais qui permet des choses sexy, attention !

Que tu sois riche ou pauvre, le budget te permet d’avoir la main sur ta situation financière. Mais pas que. Parce qu’avoir la main sur ta situation financière, c’est avoir les moyens de décider, et de mettre en place et atteindre des objectifs.

J’aime beaucoup ce mot « décider ». Décider, ce n’est pas graver les choses dans le marbre et ne plus rien changer du tout à la vie à la mort. Décider, c’est avoir une ligne de conduite, c’est être acteur, moteur de sa vie, de ses choix, en étant assez souple pour ajuster et redéfinir les choses si besoin. C’est refuser de juste se laisser porter par la vie, le vent, les autres…

Faire un budget, et le respecter, c’est donc décider pour ta vie, en faisant travaillant ton argent pour les projets que tu veux pour ta vie.

Et décider pour sa vie n’est pas réservé à une seule catégorie de personnes.

Chacun de nous le mérite. Et chacun de nous mérite de définir des objectifs à atteindre qui sont importants pour lui, qui donnent du sens à sa  vie, et qui lui permettent de créer la vie qu’il veut.

Alors, comment ça se passe ?

Quand on veut construire un budget, on commence d’abord par observer.

Observer, regarder, voir son argent.

Combien je gagne exactement ? D’où vient mon argent ?

Et comment je l’utilise? Comment je dépense ?

Tu peux faire ça en analysant ton dernier relevé de compte.

Par le prisme de notre façon d’utiliser notre argent, nous prenons conscience des choses auxquelles nous accordons de l’importance. Est-ce la santé ? Les voyages ? La nourriture ? Les gadgets ? Les loisirs ? Les apprentissages ? L’apparence ? L’avenir ? Les autres ?… etc.

Et on peut avoir des surprises !!

Nous pouvons voir que nous donnons trop d’importance à certaines choses qui ne le méritent pas. Ou pas assez à d’autres qui le méritent.

C’est le moment de se poser la question de ce qui est vraiment important. Et de décider des projets qu’on veut accomplir dans sa vie, au moins à court et moyen terme.

Les projets, ça peut être l’achat d’un beau sac pour une occasion spéciale, d’une nouvelle voiture, une maison, des travaux, une nouvelle décoration, une formation, un voyage, un investissement, un tour du monde…

En partant de ta façon actuelle d’utiliser ton argent, ton objectif est de dégager de la marge. Tu dois optimiser tes dépenses indispensables et accessoires, pour construire un budget idéal qui te permette de réaliser tes projets.

Dans l’idéal, tu as donc un budget qui alloue de l’argent :

–          en premier lieu pour toi et tes projets (oui oui, TU es la priorité, TU travailles et gagnes de l’argent pour TOI d’abord)

–          ensuite pour tes dépenses indispensables (loyer, assurances,  nourriture…)

–          enfin pour tes dépenses accessoires (loisirs, sorties, restaurants, vêtements…)

Allouer de l’argent en premier lieu pour toi et tes projets, c’est ce qu’on appelle « se payer en premier » dans le jargon de ceux qui visent l’indépendance financière.

Ainsi, tu construis une épargne que tu divises au moins en deux pour avoir :

–          une épargne de précaution : une épargne qui se construit sur le long terme pour faire face aux imprévus, car personne n’est malheureusement à l’abri. Tu l’alimentes chaque mois jusqu’à atteindre la somme qui te met en sécurité (3 mois, 6 mois, 1 an de salaire… à toi de voir) – et tu n’y touches pas.

–          une épargne pour tes projets : à toi de définir la somme dont tu as besoin pour réaliser ton premier projet, et tu mets de côté chaque mois pour l’atteindre.

Si tu en as les moyens, tu peux dès aujourd’hui faire plusieurs épargnes pour tes nombreux projets : vacances, investissement, travaux…

Construire un budget, c’est donc :

–          observer comment tu utilises ton argent aujourd’hui

–          décider de ce qui est important et des projets que tu veux réaliser dans ta vie

–          te payer en premier, pour réaliser ces projets

–          te payer en premier, pour te mettre à l’abri des imprévus (et moins tu es riche, plus il est important pour toi d’avoir cette épargne de précaution)

–          optimiser tes dépenses indispensables et accessoires

–          et pourquoi pas, trouver des moyens pour gagner plus : j’en parlerai dans un prochain article.

Alors, que penses-tu de construire un budget ? Si tu as des questions, pose-les en commentaires, je serai ravie d’y répondre.

Faire un budget, ce n’est pas pour les pauvres, ce n’est pas pour les riches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *