Morgane Sifantus

Dans le sondage que je vous avais envoyé et lors de nos échanges en privé, certaines d’entre vous m’ont indiqué leur souhait de lire des parcours de femmes qui ont trouvé leur place et qui ont réussi à faire ce qu’elles aiment et à gagner leur vie ainsi.

Et je vous comprends, car j’aime beaucoup moi aussi lire des success stories. C’est une véritable inspiration. C’est ce que je recherche en plongeant par exemple dans des biographies de ces personnalités qui ont fait une différence dans le monde.

Voici donc la première d’une série d’interviews d’entrepreneures inspirantes.

Chacune de ces femmes a gentiment accepté de répondre à mes questions. Un grand merci à elles! 🙂

Vous allez voir, elles ont toutes ce quelque chose qui les caractérise, une flamme, une passion, qui est différente de l’une à l’autre, assumée, et que chacune met en lumière à travers son travail, sa mission.

Aujourd’hui, je vous présente Morgane Sifantus. Elle est auteure, blogueuse et fondatrice de Mo’ pour mots. Elle est passionnée par les mots, tant ceux que l’on écrit que ceux que l’on dit.

A travers son entreprise, elle aide les entrepreneurs et les blogueurs à révéler leur style, débloquer leur écriture, trouver les mots qui leur ressemblent, pour travailler ensemble sur l’identité de marque et la ligne éditoriale pour se démarquer et faire la différence.

Je me trouve beaucoup de points communs avec elle, et en plus nous sommes nées le même jour à quelques années d’intervalle!! 🙂

  • Hello Morgane et merci de m’accorder cette interview. Comment définis-tu la place que tu occupes aujourd’hui, ta profession, ta mission ?

Profession, je ne sais pas, je crois que je n’en ai plus vraiment :-).

Mission, je dirais « être un interrupteur », c’est-à-dire que je permets à mes clients et mes lecteurs de trouver l’inspiration, de passer à l’action, de se faire confiance, de tester des trucs.

Tout ça grâce à l’écriture et aux mots en général, ceux que je pose, ceux qu’ils me livrent, que je leur offre.

Ma place ? Elle est mouvante et multiple : je suis tout à la fois Morgane, maman, entrepreneure, écoutante, auteure, blogueuse, amie, sœur…

J’aime bien cette multiplicité et je ne rentre pas vraiment dans les cases trop étroites !

  • Quel a été le déclic qui t’a poussée à prendre cette place ?

L’ennui et le sentiment que j’avais un enthousiasme et une créativité qui ne demandaient qu’à sortir.

Quand j’étais salariée, rien n’avait de sens ni d’intérêt pour moi. Aujourd’hui, j’avance, j’accomplis, j’accompagne et je m’épanouis à travers mon entreprise (Mo’ pour mots), mes ateliers Quantika et mes livres et mon blog.

  • Quelle a été la première action que tu as mise en place, ou la première chose que tu as faite pour avancer?

Décider de quitter le salariat. Je n’avais jamais pensé à l’entrepreneuriat et pourtant, j’ai fait ce choix en quelques heures, c’était il y a 6 ans 1⁄2. J’ai compté mes économies, discuté avec mon compagnon et choisi de sauter de la falaise !

Le reste s’est mis en place naturellement : j’ai immédiatement ouvert mon blog, par passion de l’écriture et le besoin de partager cette aventure. Il continue à être pour moi un lieu d’expression et me permet d’attirer les personnes avec qui je connecte.

J’ai parlé de mon projet autour de moi et, assez rapidement, grâce à mon blog justement, j’ai rencontré mes premiers clients.

Depuis, ça ne s’est jamais arrêté.

  • Quel a été le plus grand challenge que tu as rencontré pour y arriver ?

Je dirais : moi-même !

À mes débuts, de manière assez classique, j’ai beaucoup douté, j’ai eu la trouille, j’ai eu du mal à apprivoiser ma liberté et ma solitude toute neuves. J’ai toujours cru en mes talents, mais le quotidien et les ruminations peuvent être ravageurs.

Mes solutions : m’entourer d’autres entrepreneur.e.s, faire du sport, ne pas (trop) travailler à la maison… Maintenant, je ne me pose plus la question.

  • Quel sont selon toi la qualité, l’état d’esprit, ou l’habitude les plus importants à développer et qui t’aident au quotidien en tant qu’entrepreneure ?

Je suis persuadée que chaque personne aura une réponse différente, donc le mieux c’est de réfléchir honnêtement à ses besoins, ses envies, et éviter de trop se comparer aux autres.

En ce qui me concerne, ce qui me porte ce sont quatre choses : la patience, la persévérance, le kiff et la confiance.

Pour moi, un business se développe sur le long terme, en respectant ses partenaires et ses clients, en créant sa communauté et son univers chaque jour, sans rien lâcher sur ses essentiels, mais en apprenant à lâcher prise.

Je n’envisage pas de ne pas prendre de plaisir dans ce que je fais au quotidien, que ce soit à travers mes textes ou quand je travaille avec mes clients.

Gagner de l’argent c’est important, mais pour moi ça ne doit pas tout autoriser, loin de là !

La confiance, c’est subtil : je ne parle pas de se croire génial en permanence, de tout oser ou de complexe de supériorité. Non, je parle de s’écouter, apprendre à se connaître, accomplir chaque jour quelque chose… Je parle aussi de la confiance que m’accorde mes clients et de celle que j’ai en eux.

  • Des mots pour mes lectrices qui rêvent aussi de trouver leur place ?

Passez du rêve à la réalité en faisant, chaque jour des actions pour avancer.

Ça n’a pas besoin d’être spectaculaire, mais ça doit être régulier : créer des objets, écrire un blog, se faire accompagner par quelqu’un qui a déjà suivi le chemin, se former, mettre des sous de côté… peu importe, à partir du moment où ça vous parle et vous correspond.

Et oubliez votre perfectionnisme : non, il n’y jamais de bon moment ; non, il ne faut pas attendre que tout soit nickel.

Mieux vaut fait que parfait, surtout dans le monde de l’entrepreneuriat !

Merci Morgane!

Et à vos actions et à votre succès les filles! 🙂

 

Interview d’une entrepreneure inspirante #1 : Morgane Sifantus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *