Marina Rosnarho

Dans le sondage que je vous avais envoyé et lors de nos échanges en privé, certaines d’entre vous m’ont indiqué leur souhait de lire des parcours de femmes qui ont trouvé leur place et qui ont réussi à faire ce qu’elles aiment et à gagner leur vie ainsi.

Et je comprends, car j’aime beaucoup moi aussi lire des success stories. C’est une véritable inspiration. C’est ce que je recherche en plongeant par exemple dans des biographies de ces personnalités qui ont fait une différence dans le monde.

Voici la deuxième de la série d’interviews d’entrepreneures inspirantes.

Si tu me suis depuis un moment, je n’ai plus besoin de te présenter Marina, notre Accro du Budget!

Marina et moi avons vraiment la même vision de l’argent, et la même ambition d’aider les femmes à mieux profiter de leur argent, et de leur vie!

Et c’est super, parce que plus nous sommes nombreuses à transmettre notre message, plus il a de chances d’être entendu partout dans le monde 🙂

Marina fait partie de ces personnes qui m’inspirent. Et j’aime beaucoup sa personnalité, accro à la vie et pétillante !! ^^

Je te laisse la découvrir par l’intermédiaire de cette interview. Je suis certaine qu’elle va aussi beaucoup t’inspirer!

  • Hello Marina et merci pour cette interview. Comment définis-tu la place que tu occupes aujourd’hui, ta profession, ta mission ?

Ma profession, j’ai un peu l’impression de l’avoir inventée de toutes pièces, j’ai parfois un peu de mal à la définir.

Il m’est plus simple de dire que j’aide mes clientes à mieux profiter de leur argent et à accomplir leur projet.

Ma mission est de dédramatiser l’argent, de ne plus le rendre tabou, de le remettre à sa juste place : celle d’un outil, ni plus ni moins.

  • Quel a été le déclic qui t’a poussée à prendre cette place ?

Je ne m’épanouissais plus vraiment dans mon poste de comptable salariée, et je suis tombée sur « Wake Up », un livre de Christine Lewicki.

Dans ce livre, elle nous guide, à travers plusieurs exercices, pour trouver ce qui nous met en joie et comment faire en sorte de ne plus vivre sa vie endormie.

En faisant les exercices, je me suis aperçue que j’aimais avant tout partager, communiquer , transmettre et aider les autres.

J’avais déjà créé un blog « Confessions d’une accro du budget », j’ai décidé de le relancer pour toucher plus de monde.

  • Quelle a été la première action que tu as mise en place, ou la première chose que tu as faite pour avancer?

J’ai donc recommencé à écrire sur mon blog, mais je pense que l’élément déclencheur a été le premier challenge  » 21 jours pour des finances zen », que j’ai lancé en septembre 2014, soit 4 mois après avoir relancé mon blog.

Au départ, je voulais guider les participantes pour qu’elles apprennent à faire leurs comptes en utilisant un budget (c’est d’ailleurs toujours le cas !) mais cet atelier s’est rapidement enrichi et est devenu un produit payant à part entière.

  • Quel a été le plus grand challenge que tu as rencontré pour y arriver ?

Dépasser ma crainte et mon syndrome de l’imposteur. Qui étais-je pour oser donner des conseils sur la gestion d’un budget familial ? Je ne suis pas conseillère en économie familiale, pas assistante sociale… Comment puis-je oser dire à mes lecteurs « comment » dépenser leur argent, pourquoi réduire leurs dépenses ?

Mais depuis 3 ans, j’ai pris ma place et je sais que j’apporte une réelle expertise bienveillante (et j’y tiens !) à tous ceux qui me font confiance. Certes, je ne connais pas toutes les aides sociales disponibles pour améliorer son quotidien, certes je ne suis pas la professionnelle du coupon de réduction, mais je sais faire comprendre et même aimer les chiffres !

  • Quel sont selon toi la qualité, l’état d’esprit, ou l’habitude les plus importants à développer et qui t’aident au quotidien en tant qu’entrepreneure ?

Ce qui est primordial lorsque l’on est entrepreneure, c’est d’oser. Oser se lancer, tester de nouvelles idées, oser s’exprimer avec son cœur aussi…

Lorsque l’on devient entrepreneure, on n’a plus personne pour nous guider, nous rassurer en nous montrant le chemin et parfois cette liberté peut effrayer.

Mais c’est en osant que l’on montre qui on est, qu’on prend confiance et qu’on peut se déployer pleinement.

  • Des mots pour mes lectrices qui rêvent aussi de trouver leur place ?

N’attendez pas d’être parfaites pour oser chercher ce qui vous fait vibrer et surtout commencez à le faire.

Osez, un pas après l’autre, même tout petit… on ne connait jamais la fin du chemin, mais le voyage est toujours enrichissant.
Inspirez-vous, formez-vous, mais surtout osez… Comme le disait Steeve Jobs « Stay hungry, stay foolish ».

Merci Marina!

Et osez les filles, n’attendez pas le « meilleur moment » !

P.S.: Inscrivez-vous au programme « Moi, mon argent et ma vie« , pour apprendre à mettre l’argent à votre service, et créer la vie que vous voulez !!

Interview d’une entrepreneure inspirante #2 : Marina Rosnarho

2 pesnées sur “Interview d’une entrepreneure inspirante #2 : Marina Rosnarho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *