Julia Mouftiez

Et voici la troisième de notre série d’interviews d’entrepreneures inspirantes.

J’ai le plaisir de te présenter Julia Mouftiez de Sens O’Karé, qui va te partager un peu son parcours pour t’inspirer et t’encourager à trouver ta place !

  • Hello Julia et merci pour cette interview. Comment définis-tu la place que tu occupes aujourd’hui, ta profession, ta mission ?

Pour commencer, je me présente : je suis Julia Mouftiez et je suis mariée avec deux jeunes enfants.

A côté de cela, je suis sophro-coach et la fondatrice de Sens O’karé. Ma mission – et ma passion – c’est d’aider les femmes en quête de sens à trouver leur voie et à se sentir à leur juste place… Sujet que je connais bien pour être passée par là moi aussi !

Je me décrirais donc comme une femme qui a réussi à trouver un équilibre parfait entre sa vie privée, sa vie familiale et sa vie professionnelle bien sûr… donc à la place qui me correspond parfaitement.

  • Quel a été le déclic qui t’a poussée à prendre cette place ?

Après de nombreuses années passées à me chercher et beaucoup d’introspection, j’ai fini par comprendre que j’avais besoin de trouver une activité qui – au delà de gagner ma vie – me permettrait de donner du sens à ma vie.

En discutant avec une amie, j’ai compris que j’étais faite (et surtout que j’avais envie) d’aider les femmes qui traversaient comme moi des moments difficiles à être plus heureuses.

C’est donc naturellement que je me suis tournée vers le coaching, qui est venu rétablir cet équilibre qui manquait à ma vie. Cela a donné du sens à ce que je faisais, à qui j’étais et cela m’a permis (et me permet toujours) de contribuer à quelque chose qui est important pour moi.

Je dirais que c’est en trouvant ma voie que j’ai réussi à prendre la place qui était faite pour moi.

  • Quelle a été la première action que tu as mise en place, ou la première chose que tu as faite pour avancer?

Je crois que quand on fait face à un blocage ou à un mal être, il faut savoir se questionner et accepter de remettre en question ce qui ne va pas. Si je me sens si mal, qu’est-ce qui pourrait m’aider à aller mieux ? Qu’est-ce qui me manque aujourd’hui pour être heureuse ? Et surtout qui ai-je envie d’être ?

Faire un travail d’introspection est essentiel, et accepter de se faire aider aussi. Lorsque je bloquais, je me suis tournée vers une coach qui m’a aidé à trouver les réponses qui manquaient à mes questions. Je lui dois beaucoup !

  • Quel a été le plus grand challenge que tu as rencontré pour y arriver ?

Accepter de me faire confiance, sans hésiter ! Je crois que pendant longtemps, j’ai eu peur d’amorcer un changement dans ma vie parce que j’avais peur de laisser quelque chose derrière moi que je pourrais regretter.

Et puis je me disais que je n’étais probablement pas capable de faire quoi que ce soit de ma vie, que je ne le méritais pas…

Pourtant, quand j’ai vu l’impact désastreux que cela avait sur ma famille – et les risques que je prenais – j’ai décidé de me lancer. J’ai avancé pas à pas, en prenant le temps de bien faire des choix en accord avec mes valeurs.

Avec le temps, j’ai compris que changer ce qui ne va pas de sa vie n’implique pas de tout changer justement ! Changer, implique de revoir ses priorités et faire des choix en accord avec soi-même finalement : ça vient de l’intérieur.

  • Quel sont selon toi la qualité, l’état d’esprit, ou l’habitude les plus importants à développer et qui t’aident au quotidien en tant qu’entrepreneure ?

Mon optimisme, et ma grande capacité à me remettre en question. D’une part, cela m’aide à rebondir quand je rencontre des difficultés car je sais que les choses vont s’arranger (à condition que j’y mette du mien bien sûr).

D’autre part, cela me permet de faire le point sur ma vie quand quelque chose ne va pas, et de faire les ajustements nécessaires pour que je me sente en accord avec moi-même.

  • Des mots pour mes lectrices qui rêvent aussi de trouver leur place ?

Je leur dirais qu’avant de se poser la question du « pourquoi » leur situation ne leur convient pas aujourd’hui, il est important qu’elles se demandent ce qu’elles veulent vraiment : pas pour les autres, mais pour elles : plus de temps pour elles ? Une plus grande liberté ? Plus de reconnaissance ?

C’est déjà un excellent de faire des choix qui respectent leurs valeurs… Ne serait-ce que celui de prendre soin d’elles.

Merci beaucoup Julia!

P.S.: Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30/04/2017 pour le programme « Moi, mon argent et ma vie« . Inscris-toi pour amorcer un changement positif dans ta vie, prendre soin de ton argent, et créer la vie que tu veux vraiment !!

Interview d’une entrepreneure inspirante #3 : Julia Mouftiez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *